Vous n’achetez peut-être pas l’huile d’olive que vous croyez acheter

Près d’une huile d’olive sur deux vendue en France en 2016 n’était pas conforme à la législation, concernant principalement l’étiquetage, a mis en garde la Répression des fraudes (DGCCRF).

Sur “139 échantillons d’huile d’olive” contrôlés en 2016, “un échantillon sur quatre a été déclaré ‘à surveiller’ et 67 échantillons (48%) ont été déclarés non conformes à la réglementation”, a résumé la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes dans un communiqué.Lire la suite sur jforum.fr