Voici Ur, la ville natale d’Abraham

Voici les ruines antique d’Ur, là où la tradition rapporte qu’Abraham a passé la première partie de sa vie. Le site abrite toujours une imposante ziggurat, un édifice religieux caractéristique de la Mésopotamie.

Selon la Bible, c’est de la cité sumérienne d’Ur, fondée il y a 4.500 ans en Mésopotamie sur une des branches de l’Euphrate, que Dieu aurait fait sortir le « père des croyants ». « Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste ». 

La ziggurat la mieux préservée au monde

Puis il dit : « Je suis le Seigneur, qui t’ai fait sortir d’Ur en Chaldée pour te donner ce pays en héritage ».  (Gn 15, 6-7). Au IIIe millénaire avant JC, la cité d’Ur était vraisemblablement la capitale d’un puissant empire. Des tombes royales ainsi que du riche mobilier funéraire y ont été retrouvé.

L’Euphrate s’étant peu à peu décalé avec le temps. Ainsi, le site se trouve aujourd’hui en zone entièrement désertique, à 16 kilomètres de la première grande ville irakienne, Nassiriya. 

Il conserve la ziggurat la mieux préservée au monde, cet édifice religieux en forme de pyramide à plusieurs degrés, qui servait de temple en Mésopotamie ancienne. Trésor de l’Antiquité, Ur est également l’un des berceaux de la civilisation. C’est là que la plus ancienne forme d’écriture cunéiforme aurait été inventée.

Sous Saddam Hussein, une base aérienne avait été installée à proximité des vestiges. Elle a été bombardée par les Américains à plusieurs reprises. 

2 pensées sur “Voici Ur, la ville natale d’Abraham

  • 11 septembre 2022 à 23 h 26 min
    Permalink

    J’ai relu l’article plusieurs fois et je ne trouve nulle part qu’il soit dit que « le monde ait dû attendre UR »…

    Répondre
  • 11 septembre 2022 à 19 h 21 min
    Permalink

    Allons, allons, les civilisations de par le monde n’ont pas attendu UR pour exister.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *