Visite chez le soldat poignardé au cou dimanche. Il va mieux

Dimanche, il avait été poignardé au cou et dans le dos. Avant de s’effondrer il avait trouvé la force de tirer sur le terroriste qui l’avait agressé, le blessant grièvement. 4 jours après l’attentat, le ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan lui rend visite dans sa chambre d’hôpital. Alors que dimanche, le pronostic vital de ce soldat de la police des frontières (Magav) était engagé, il parle désormais et a même réussi à serrer la main du ministre. Les médecins estiment qu’il se remettra complètement de ses très graves blessures.

Une pensée sur “Visite chez le soldat poignardé au cou dimanche. Il va mieux

  • Avatar
    27 décembre 2015 à 7 h 34 min
    Permalink

    Il va mieux effectivement! Néanmoins s’il a pu serrer la main du ministre a t’il pu aussi tourner la tète vers lui ???

    Ou bien est-il bloqué a VIE sur cette possibilité qu’il bénéficiait avant l’agression ????

    A t-il retrouvé toutes ses fonctions (style audition, déglutition, équilibre, lever le bras etc….) et pourra t-il quitter l’hôpital sans être forcé de revenir régulièrement en milieu hospitalier pour des soins constants qui dureront TOUTE sa vie, peut être écourtée du fait de ses lésions ??

    Si nous nous trouvons dans le cas ou des séquelles inguérissables oppressent a VIE la malheureuse victime, la famille du terroriste qui l’a agressée doit payer une pension mensuelle au prorata du degré d’infirmité qui fut conséquemment infligée au cours de l’agression……Normal non ????? Dans l’espérance que cette JUSTE loi soit appliquée tenez nous au courant si ce jugement sera prononcé et appliqué ou non….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *