Un virus kafkaïen des plus contagieux stoppé à l’hôpital Hadassah !

Plus difficile à éradiquer que bien des tumeurs malignes. Un vent de folie semblait avoir atteint, depuis quelque temps déjà, le raisonnement du personnel soignant et plus particulièrement de six médecins responsables du département d’hémato-oncologie pédiatrique de l’hôpital Hadassah. (Par Bely) 

Pour faire suite à une décision de gestion qui affecterait selon eux leurs jeunes patients, les médecins protestent autant contre un manque d’hommes de l’art que de matière sonnante et trébuchante. Est-ce le protocole le mieux adapté que de donner leur démission et refuser la modique somme d’un million de dollars offerte par un riche homme d’affaires, (qui a demandé l’anonymat), pour financer lesdits manques du département d’hémato-oncologie pédiatrique de ce célèbre hôpital ?

Que dire ? Que penser … Sinon que tout espoir semblait perdu. En mars, la direction d’Hadassah prétendait avoir besoin de plus que cela pour permettre au service de continuer à fonctionner. Et début mai lesdits six médecins de finalement décider de tourner le dos à leurs malades, ajoutant ainsi eux-mêmes à cette situation critique !

Mais Zorro est arrivé, sans s’presser…

En l’occurrence, le Ministre de la Santé Yaakov Litzman, son directeur général Moshe Bar Siman Tov, et le docteur Vered Ezra chef de l’administration médicale ont pris tout leur temps avant que de débarquer le 4 juin dernier à l’hôpital Hadassah à Jérusalem. Rencontre avec les nouveaux médecins du département.  Examen de  la réorganisation du service et vérification de la valeur des soins donnés aux enfants hospitalisés.

Ainsi peut-on lire sur le site du Ministère de la Santé Israélien que « Le ministre de la Santé a exprimé son estime aux nouveaux médecins : La Dr Paulina Stefansky, le Dr Gal Goldstein, le Dr. Yossi Laber, la Dr.Iris Kvontzl, le Dr. Amos Toren et le Dr. Eitan Kerem pour leur entière mobilisation, et leur professionnalisme de haut niveau ».

Ce à quoi, Moshe Bar Siman Tov de conclure : « Désormais, Il y a ici une très bonne équipe d’excellents médecins qui se sont engagés à donner les meilleurs soins aux enfants. Bien sûr, le ministère leur apportera son soutien car il est important de préciser que dans cette crise entre les médecins et l’hopital Hadassah, l’Etat a choisi le parti des enfants.

Le ministère demande à tous les parents de faire confiance au nouveau personnel médical engagé par ses soins. L’intérêt des enfants étant de rester hospitalisés à Hadassah dans son service traitant plus de 40 personnes dans les conditions exigées.

A suivre…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *