Violemment antisémite sur Twitter ? Deux ans de prison avec sursis et une psychothérapie

Un homme qui, selon les autorités, a publié des messages antisémites et menaçants sur Twitter a été condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis dans l’ouest du Michigan.

Il accumulait les messages antisémites sur Twitter. Le quotidien The Grand Rapids Press  rapporte que David Lenio, âgé de 31 ans, de Grand Rapids, a été informé de la peine jeudi après avoir été reconnu coupable en juillet d’usage malveillant de médias.

Lenio avait déjà été inculpé en 2015 dans le comté de Flathead dans le Montana pour avoir posté des menaces en ligne contre des écoles religieuses et des dirigeants religieux. Dans ce cas, un accord  à l’amiable visant à suspendre la procédure a été atteint.

Récidive sur Twitter

Dans le Michigan, Lenio a donc été accusé d’avoir publié des commentaires sur Twitter dans lesquels il menaçait de tuer des leaders juifs religieux et de tirer sur des écoles. Il a été disculpé d’accusations plus graves pour harcèlement accompagné de menaces dans des circonstances aggravantes et pour usage d’un ordinateur dans le but de commettre un délit.

La justice américaine a également ordonné à Lenio a de faire  une psychothérapie. En outre, il n’est plus autorisé à utiliser les réseaux sociaux ou internet. S’il ne respecte pas ce injonctions, sa peine de prison avec sursis sera réellement appliquée.

SOURCE: CFCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *