Viktor Orban, le premier dirigeant européen à soutenir Trump

Après la convention républicaine, le Premier ministre hongrois Viktor Orban, a déclaré que Donald Trump est une meilleure option pour le bloc européen et la Hongrie que la candidate démocrate, Hillary Clinton.

« Je ne suis pas un adulateur de Donald Trump. Je ne pensais pas que sa candidature était une des options possibles, qu’il serait le meilleur défenseur de l’Europe et de la Hongrie de par ses choix politiques, mais ses propositions ont engendré une réflexion profonde sur l’avenir de l’Europe, » a confessé Orban dans un discours annuel à l’université d’été de Baile Tusnad, en Roumanie.

Il a ajouté qu’il a été très influencé par les propositions sécuritaires que Trump avait faites dans son discours d’acceptation de sa candidature du Parti républicain aux présidentielles. Trump a promis d’accroître les efforts des Renseignements, de suspendre l’immigration en provenance des nations compromis par le terrorisme, d’arrêter la décadence politique de la nation et d’opérer un changement politique du régime américain dans des endroits comme la Syrie et l’Irak. »

Orban est également un fervent opposant de l’immigration, en particulier des nations musulmanes, et a condamné les attaques terroristes récentes en Europe dues, selon lui, à la crise des réfugiés du bloc qui a éclaté l’été dernier. « Trump a fait des propositions au sujet de l’arrêt du terrorisme, en tant qu’Européen, je ne pourrais pas mieux dire concernant l’Europe. » Orban a souligné que l’Europe devait créer un réseau de renseignements multinational, un organisme qui serait le meilleur du monde. »

Comme Trump, il pense qu’il faut abandonner l’exportation de la démocratie qui n’a été qu’une démonstration d’un Occident autoritaire et a entraîné des régimes dans le chaos en Libye, en Syrie et en l’Irak et a déclenché l’afflux de migrants en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique.

« Si nous accordons notre priorité à la construction de la démocratie plutôt qu’à la stabilité dans ces régions où la stabilité est plus importante, alors nous nous dirigeons vers l’insécurité. Trump a été terriblement critiqué dans le passé suite à son appel d’interdire temporairement les musulmans d’entrer aux États-Unis pour des raisons de sécurité. »

Puis il a ajouté : « Peut-être que le critique le plus virulent a été l’ancien Premier ministre britannique David Cameron, qui a affirmé que la proposition de Trump était stupide et fausse, alors que son propre pays croule sous l’immigration, créant un phénomène de rejet de la population qui a favorisé le Brexit justement pour ces raisons d’immigrations incontrôlables en Europe. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *