VIDEO: Tirs devant le centre Begin, le meurtrier a été abattu ce matin, la victime est dans un état grave

Le Rav Yehouda Glick a été touché à quatre reprises par les tirs de son assaillant hier soir (mercredi) devant le centre Bégin à Jérusalem. Selon des témoins de l’attentat, le tireur a demandé avec un fort accent arabe à sa victime de s’identifier, avant d’ouvrir le feu. Le Rav Yehouda Glick, de la Fondation du patrimoine du Mont du Temple, venait de terminer sa conférence sur l’attachement du peuple Juif au Mont du Temple. Grièvement atteint, il a été immédiatement évacué vers l’hôpital Shaaré Tsedek.

Il n’aura pas fallu bien longtemps au enquêteurs, pour retracer le parcours de l’homme qui a voulu attenter à la vie de Yéhouda Glick.  Mouataz Hidjazi, membre du Djihad islamique, a été abattu ce matin dans le quartier d’Abou Tor, non loin de l’endroit où il avait tenté de tuer Yéhouda Glick. Hidjazi venait d’être libéré d’une prison israélienne. La police est convaincue qu’il s’agit du tireur d’hier soir devant le centre Begin. Son pistolet, trouvé sur les lieux, a été envoyé à la balistique.

La police n’a pas tenu compte des menaces

Selon le père de Yéhouda Glick,  son fils avait été se plaindre à la police après avoir reçu des menaces de mort à plusieurs reprises. Mais les forces de l’ordre n’auraient pas tenu compte de ses craintes et auraient même dénigré son attitude.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Itshak Aaronovitch, a donné l’ordre de fermer toutes les entrées au Mont du Temple, jusqu’à nouvel ordre.  Aaronovitch a déclaré que  « la fermeture du Mont du Temple est destinée à calmer les esprits ».

L’hôpital Shaaré Tsedek de Jérusalem où Yéhouda Glick a été opéré, indiquait jeudi matin que son état demeure grave mais stable. Sa vie reste toujours en danger. Le Rav Yehouda Glick a été touché à trois reprises par les tirs de son assaillant hier soir devant le centre Bégin à Jérusalem.

Le directeur de l'hôpital Shaaré Tsedek

Voir aussi cette vidéo sur la liquidation du terroriste et la réaction des voisins arabes du quartier. Cliquez ici. 

L’emploi du temps du terroriste

[box type= »shadow » ]C’est dans l’après-midi que Mouataz Hidjazi quitte son domicile du quartier d’Abou Tor pour prendre son service au restaurant du centre Begin où il travaille. Il officie toute la soirée dans les cuisines du restaurant et à 21h40, au lieu de rentrer chez lui, il attend à l’extérieur du centre Begin sa victime. A 22h10, Yéhouda Glick quitte les lieux, Hidjazi va à sa rencontre et lui demande : « Etes-vous Yéhouda Glick ?», un témoin raconte que le tueur ajoute, « je suis désolé, vous m’avez énervé », avant d’ouvrir le feu à 4 reprises. Encore vêtu de son uniforme noir du restaurant, le terroriste enfourche sa moto et s’enfui. A 7h00 du matin, les services de renseignements repèrent la moto devant le domicile de Hidjazi. A 7h10, le terroriste ouvre le feu sur les forces spéciales de la police, qui ripostent, il est abattu.[/box]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *