VIDÉO. Jérusalem: une militaire se bat seule contre une trentaine d’ultra-orthodoxes

La soldate, Nomi Golan, essayait d’ouvrir la route à une voiture, bloquée par des juifs ultra-orthodoxes qui manifestent contre le service militaire.

Entourée par une trentaine de juifs ultra-orthodoxes, frappée -souvent dans le dos-, cible d’insultes et de crachats, Nomi Golan ne s’est pas démontée. Cette soldate israélienne, qui ouvrait la route à une voiture bloquée par les manifestants, n’a pas perdu son sang-froid, et a même rendu quelques coups.

La scène s’est déroulée lundi dernier, à Jérusalem, en marge d’une manifestation d’étudiants ultra-orthodoxes, qui refusent d’accomplir leur service militaire. Publiée sur les réseaux sociaux, la vidéo est rapidement devenue virale, comme le souligne le Washington Post. Lire la suite sur lemondejuif.info