(Vidéo) Démonstration de Krav-Maga par Muriel Robin et Michel Drucker

 

Au fait, d’où vient le Krav-Maga ? Les véritables origines du Krav-Maga ne sont pas israéliennes mais hongroises ou slovaques ! ( Pas faciles à déterminer, voir plus loin, c’est selon !) quant à Muriel Robin, elle, racontait volontiers son apprentissage du Krav-Maga chez Michel Drucker. 

Combien de sites, combien de témoignages ont rapporté avec la force née d’une évidente frustration que le Krav-Maga était de naissance israélienne ». Et pourtant la vérité est toute autre !

En réalité le krav-Maga est né de l’association d’un antisémitisme soudainement redevenu plus virulent que jamais et la souplesse d’un ancien acrobate qui n’a jamais eu froid aux yeux !

Imrich Lichtenfeld, plus connu sous le nom de Imi Sde-Or, nait en 1910 d’une famille juive hongroise de Budapest. Il grandit à Bratislava en Slovaquie, là où son père, Samuel Lichtenfeld exerce la profession d’inspecteur dans la police.

Plus à l’aise dans l’accomplissement physique que dans l’expression philosophique, le jeune Imi aura l’intelligence de profiter de l’expérience de son père devenu propriétaire d’un gymnase où étaient dispensées de nombreuses activités, y compris l’autodéfense.

C’est ainsi qu’Imi choisit la boxe, la lutte et la gymnastique, trois domaines dans lesquels il saura montrer sa valeur lors de compétitions de niveau national et international.

Arrivent les années 1930…

Ce jeune homme d’une 20ème d’années est devenu, avec tout le respect qui lui est dû, le jeune chef d’une sacrée équipe de crèves la faim, tous systématiquement objets d’attaques antisémites qui se doivent de trouver tout aussi systématiquement un moyen de se défendre…

Déjà  à cette époque, raconte-t-il, des émeutes antisémites menaçaient la population juive de Bratislava. Je me suis retrouvé à la tête d’une bande d’une centaine de jeunes hommes, boxeurs et lutteurs, tous juifs. Ensemble, nous avons réussi à défendre le quartier juif de ces trop nombreux rassemblements de racistes et fascistes.

Arrivent les années 40.

Lichtenfeld fuit l’occupation nazie et prend pour rejoindre la Palestine, alors sous mandat britannique, un bateau d’immigration illégale qui le mènera d‘aventures en naufrage sur les îles grecques du Dodécanèse.

Après s’en être sorti tant bien que mal, plutôt plus mal que bien, après avoir servi avec brio dans la légion tchèque contrôlée par les Britanniques en Afrique du Nord, après avoir fini par atteindre la Palestine, il est rapidement remarqué par l’organisation militaire pré-étatique, la Hagana d’Israël dont les dirigeants ont immédiatement reconnu ses capacités de combat et l’ingéniosité de son système.

Dès 1944 Imi entraîne plusieurs unités d’élite de la Hagana, du Palmach ainsi que des groupes de policiers et en 48, une fois Israël né et Tsahal formée, devient instructeur en chef.de Krav Maga !

Poste qu’il occupera pendant 20 ans, au cours desquels il développera et affinera sa méthode unique d’autodéfense et de combat au corps à corps.

C’est dans ce contexte qu’il prit conscience du fossé qui sépare le sport du monde réel.

C’est dans ce face à face avec ces violents combats de rue qu’Imi trouvera la technique la plus appropriée, un système d’autodéfense spécifique aux situations dangereuses.

Il faudra attendre 1964, un bail, pour voir l’armée commencer de diffuser dans ses  2 centres de formation, l’un à Tel-Aviv, l’autre à Netanya, la fameuse méthode à des civils pour répondre aux besoins d’autodéfense de chacun,  qu’il puisse sauver sa vie ou survivre à une attaque en ne subissant qu’un préjudice minimal.

Imi est mort en 1998 mais il avait fait des émules dont certaines sont aussi étonnantes qu’inattendues !

Du fin fond de la Hongrie au fauteuil de Michel Drucker le Krav-Maga vit sa vie !

Ainsi … En France, l’armée française utilise le krav-maga, ainsi que les groupes d’élite de la gendarmerie (GIGN et PI2G) et de la police nationale (RAID/GIPN).

Fondé par Moni Aïzik, le Commando Krav Maga est une version modernisée du Krav Maga. Ancien membre d’un Commando d’infiltration des forces spéciales Israéliennes, sept fois champion d’Israel de Judo et Ju-Jitsu et formateur d’athlètes de haut niveau, Moni Aïzik a su tirer de son expérience de compétiteur le savoir qu’il a synthétisé au cœur d’une méthode de “Reality based Fighting System” fondée en 1973 et qu’il appellera : Commando Krav Maga.

Le CKM permet de se défendre face à n’importe quel type d’assaillant y compris si ce dernier est armé d’un bâton, d’un couteau, d’un tesson de bouteille, d’une batte de baseball, ou même d’une arme à feu, explique-t-il avec complaisance.

Ce que confirmait la truculente comédienne Muriel Robin, qui a participé à plusieurs vidéos et également tourné dans une publicité pour la promotion du DVD de sa compagne, Anne le Nen, spécialisée et haut gradée en la matière…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *