VIDEO: Angela Merkel fustige les antisémites déguisés en antisionistes

Devant plusieurs milliers de personnes rassemblées dimanche dernier à Berlin pour dénoncer la montée des violences contre les Juifs, la chancelière Angela Merkel a appelé les Allemands, mais aussi l’Europe à combattre l’antisémitisme.

Cet été des dérapages antisémites ont eu lieu en Allemagne, lors de plusieurs manifestations contre l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, essentiellement sous la forme de propos injurieux à l’encontre des juifs sans commune mesure avec les dérives violentes constatées en France.

Les slogans antisémites entendus dans les cortèges avaient été aussitôt condamnés par Angela Merkel, dans un pays toujours marqué par la Shoah et les crimes du régime nazi.

La chancelière a dénoncé certains manifestants pro-palestiniens qui attisent la haine des Juifs sous couvert de dénonciation de la politique menée par le gouvernement israélien.

200 000 juifs vivent Aujourd’hui en Allemagne

Revue de Presse Allemande

Die tageszeitung revient sur la manifestation contre l’antisémitisme qui a rassemblé des milliers de personnes dimanche dernier, à Berlin. Les Allemands ont montré que la haine des juifs est inacceptable en Europe, l’ensemble des partis politiques y ont participé, la chancelière Angela Merkel s’est exprimée et c’est une bonne chose mais le journal souligne que cette manifestation était organisée par le Conseil central des juifs lui-même, il ne s’agissait donc pas d’un réel mouvement de révolte populaire contre l’antisémitisme.

Pour Die Welt, s’il est un pays en Europe qui doit afficher sa tolérance zéro pour l’antisémitisme, c’est bien l’Allemagne. Les conflits et crises au Moyen-Orient renforcent les discours de haine. Les manifestations hier à Berlin ont voulu montrer combien il est important aujourd’hui d’adopter une politique de conviction de loyauté et de courage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *