Vers une guerre d’usure, après l’escroquerie du cessez-le-feu?

L’armée de l’air israélienne a frappé des cibles du Jihad islamique à Gaza tôt vendredi 15 novembre, après que plusieurs tirs de roquettes palestiniennes ont annulé le «cessez-le-feu», peu après son entrée en vigueur jeudi matin. Les roquettes visaient Sderot et d’autres endroits proches de la frontière, après que le Home Commandement du Front Intérieur de l’armée israélienne a assuré aux citoyens qu’ils pourraient sortir de leurs abris après 48 heures de confinement. Dôme de Fer est entré en action trois fois. En une nuit, les frappes aériennes israéliennes ont démoli une usine de composants de missiles du Jihad et le centre de commandement de la brigade Khan Younis.Lire la suite sur jforum.fr