Vent de contestation contre Netanyahou au Likoud

Des dizaines de membres du comité central du Likoud ainsi que des dirigeants de bureaux locaux ont adressé ces derniers jours une lettre au Premier ministre Binyamin Netanyahou qui ressemble fort à une mise en garde. « Si vous évacuez la localité d’Amona, il ne faudra pas s’étonner que des voix se lèvent au sein du parti afin d’amorcer un processus de renouveau ». En d’autres termes, en évacuant Amona, Netanyahou joue avec le feu et se met en danger politiquement.

3 pensées sur “Vent de contestation contre Netanyahou au Likoud

  • Avatar
    6 décembre 2016 à 10 h 06 min
    Permalink

    Regavim, co-fondé par MK Betzalel Smotrich en 2006, se donne comme travail «un agenda sioniste»

    Parmi de plus grandes prises de Regavim est une photo de la grande maison de MK jamal zahalka (United Arab List), montrant que c’est en fait une structure illégale. En fait, l’organisation Im Tirtzu a demandé cette semaine au procureur général avichai mandelblit d’enquêter sur la question. Tout le quartier où habite le MK, dans le Kafr Kara, dans le nord de l’Israël, a été construit illégalement et, à la suite des résultats de Regavim, le Comité de planification et de construction de la Knesset a exigé que le quartier soit rasé. Cependant, aucune mesure n’a encore été prise à cet effet. Il montre le premier minister defend l ‘etablissement en mettant a la rue les juifs pour un excuse de propriete et principalemen des arabs dans son cercle de son regime.

    Répondre
  • Avatar
    6 décembre 2016 à 11 h 27 min
    Permalink

    D’ici combien de temps, la KNESSET sera t-elle dirigée par un arabe ???

    Répondre
    • Avatar
      6 décembre 2016 à 13 h 25 min
      Permalink

      Il l’est quand il y a des elections; son chef du comite des elections est un arabe donnant son accord enIsrael a chaque consultation.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *