Université londonienne: hommage aux terroristes avec du sang juif sur les mains

Les photos de « martyrs » palestiniens ont été affichées à l’une des plus grandes universités de Grande-Bretagne à une veillée tenue mardi dernier.

Les photographies exposées à l’université de l’institut des études orientales et africaines (SOAS) de Londres, montrent des photos de terroristes qui ont assassiné des civils israéliens innocents placardés à l’entrée du campus.

L’événement, intitulé « veillée pour les martyrs palestiniens » a réuni environ 150 personnes et a même disposé d’une page sur Facebook, qui a depuis été supprimée.

Selon un étudiant de l’université, des étudiants juifs ont été approchés par les organisateurs de l’événement lorsqu’ils ont pris des photographies de l’hommage aux terroristes. Parmi les photos, on distingue Muhannad Halabi qui a tué deux Israéliens et en a blessé deux autres (y compris un bébé de deux ans)…

6 pensées sur “Université londonienne: hommage aux terroristes avec du sang juif sur les mains

  • Avatar
    15 novembre 2015 à 22 h 21 min
    Permalink

    Bof les anglais sont des antisemites irrecuperables

    Répondre
  • Avatar
    15 novembre 2015 à 23 h 09 min
    Permalink

    Que les anglais ne se leurrent pas. quand ça va leur tomber sur la gueule ils vont comprendre. Ils ont déjà oublié ce soldat égoré en pleine rue chez eux par un musulman… Pardon je voulais dire un déséquilibré

    Répondre
  • Avatar
    15 novembre 2015 à 23 h 29 min
    Permalink

    Moi, si je suis d’accord pour condamner les attaques de civils, je trouve douteuse la formule « des civils israéliens innocents » car je me demande à quoi s’oppose les « civils israéliens innocents » dans la tête de ceux qui adoptent ce type de formule… à des « soldats israéliens coupables » ?

    Répondre
    • Avatar
      15 novembre 2015 à 23 h 32 min
      Permalink

      Adoptons donc plutôt la formule « Les photographies exposées à l’université de l’institut des études orientales et africaines (SOAS) de Londres, placardées à l’entrée du campus, montrent des photos de terroristes qui ont assassiné des civils israéliens.

      Répondre
  • Avatar
    16 novembre 2015 à 0 h 33 min
    Permalink

    C sont des malades c anglais quand ça arrivera chez eux ils comprendront.

    Répondre
  • Avatar
    16 novembre 2015 à 23 h 56 min
    Permalink

    Bientôt cela arrivera en Angleterre, à grande échelle. Les Anglais ont récupéré toute la fange qui cherche à rentrer en Grande Bretagne par tous les moyens, une fois rentré en GB, ce sera le moment des comptes, et il faudra payer le prix fort, le moment des comptes va arriver, et ce moment sera douloureux. Un peu de patience.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *