Une université brésilienne dresse la liste des Israéliens présents dans le campus

Jose Fernando Schlosser, le vice-doyen de l’Université Fédérale de Santa Maria, dans le sud du Brésil, a demandé au personnel d’établir une liste des professeurs et étudiants israéliens, à la demande de groupes pro-palestiniens. Il a publié une note le 15 mai dernier, demandant « l’envoi urgent d’informations sur la présence éventuelle d’étudiants ou d’enseignants israéliens dans les programmes d’études supérieures », selon le journal en ligne O Globo. Les Israéliens concernés ont quant à eux, déposé une plainte pénale contre Schlosser, pour incitation présumée à la discrimination fondée sur la race, la couleur, l’origine ethnique, la religion ou l’appartenance nationale, a rapporté le journal brésilien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *