Une surprise de taille pour ces touristes détroussés à la Mer Morte

 

La trentaine, Julian et Susana ont traversé l’Europe pour de courtes vacances en Israël. Ce couple d’Allemand était jeudi à la Mer Morte. Ce jour-là, ils ont eu à la fois, pas de chance… et beaucoup de chance.

Une petite baignade dans la Mer Morte. Pour Julian et Suzana, c’était l’affaire d’une heure, tout au plus. Ils garent leur voiture de location près de la plage flambant neuve des hôtels et partent faire trempette. Mais lorsqu’ils sortent de l’eau et regagnent leur véhicule, une bien mauvaise surprise les attend.

Selon des témoins, deux bédouins ont trafiqué la serrure de leur voiture et ont démarré en trombe en direction du désert. Les voleurs ont emporté avec eux les valises des deux touristes, leurs passeports, leurs portefeuilles, bref, tout ce qu’ils possédaient.

« La scène était presque cocasse », se remémore Susana. « Nous étions en maillot, à 4 000 kilomètres de chez nous, avec plus rien. Juste un peignoir de bain et nos maillots (photo du haut) ». Les estivants qui ont assisté à la scène se proposent de les accompagner au poste de police d’Arad, la ville voisine, afin d’y déposer une plainte. « Et c’est là que nous découvrons le vrai visage des habitants de ce pays », insiste Julian.

Tout d’abord, les policiers comprennent assez vite que les deux touristes sont affamés. Ils commandent aussitôt des pizzas. Puis arrive Sandra, une assistante sociale de la ville qui doit les prendre en charge. Cette dernière a la bonne idée de lancer un appel à l’aide sur les réseaux sociaux de la ville. Un grand moment de solidarité va commencer.

Les habitants d’Arad, solidaires des touristes

Dolev Shai, propriétaire de l’auberge de jeunesse Dead Sea Adventure à Arad, est le premier à réagir. Il propose d’accueillir le couple dans son établissement à ses frais. Puis, des dizaines de résidents d’Arad font irruption avec des sacs remplis de vêtements, de nourriture, d’argent et de gourmandises.

Shai Dolev, le propriétaire de la maison d’hôtes raconte: « Dès que je me suis rendu compte qu’ils n’avaient aucun endroit où dormir, j’ai immédiatement suggéré qu’ils viennent nous voir. Il n’y avait pas d’autre option. C’est une histoire déplaisante, toutes leurs affaires personnelles leur ont été volées, ils se trouvent dans un pays étranger. C’est bien le minimum pour leur donner un endroit où dormir, des vêtements et de la nourriture. »

Interrogés par le journal « Israël Hayom », le couple allemand a souhaité marquer sa reconnaissance à ceux qui leur sont venus en aide. « Nous ne savons pas comment remercier les habitants de ce charmant pays. Nous planifions déjà notre prochaine visite en Israël. Nous ne savions pas qu’il y avait des gens si chaleureux et si aimants dans le monde. C’était tellement inattendu et chaleureux. Nous avions touché le fond et c’est à ce moment que nous avons reçu toute cette empathie.  Cette attention, nous ne rêvions même pas de la recevoir un jour, de la part de personnes que nous ne connaissions pas. Nous allons revenir et remercier comme il se doit ces personnes magnifiques qui nous ont tendu la main, nous tenons aussi à les rembourser, même s’ils ne nous ont rien demandé ».

Épilogue

Quant à la fin de l’histoire, la voici. Des habitants d’Arad ont proposé de les accompagner le lendemain (vendredi) à l’ambassade d’Allemagne à Tel-Aviv. Ils recevront surplace des passeports provisoires. Julian et Suzana resteront à Tel-Aviv jusqu’à lundi, puis embarqueront pour leur vol retour vers l’Allemagne…avec une belle aventure à raconter.

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

4 pensées sur “Une surprise de taille pour ces touristes détroussés à la Mer Morte

  • Avatar
    17 novembre 2019 à 15 h 38 min
    Permalink

    Vraiment bravos à toutes ces Personnes qui sont venus en aide .
    Mais j’espère que nos forcent sécuritaire mettrons rapidement
    ces voleurs sous là sanction qu’ils méritent.

    Répondre
  • Avatar
    18 novembre 2019 à 18 h 55 min
    Permalink

    Et la solidarité de l’hôtel!? Pourquoi ceux qui ont vu les bédouins se sauver avec la voiture n’ont-ils pas téléphonés à la police? Avertis l’hôtel!? J’aimerais bien une réponse!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *