Une startup israélienne qui révolutionne le secteur de l’optique…

En se fondant sur le travail du Professeur Carlos Mastrangelo de l’Université de l’Utah dans le domaine des verres à cristaux liquides, la startup israélienne DeepOptics pourrait révolutionner le fonctionnement des verres progressifs. Quatre ingénieurs israéliens spécialisés dans l’optique, Yariv Haddad, Yoav Yadin, Alex Alon et Saar Wilf se sont associés pour développer des verres innovants qui permettent de modifier la correction en temps réel, en fonction de l’objet observé.

Nombreux sont les individus qui, en particulier avec l’âge, accumulent plusieurs défauts de vision, dont la presbytie, qui traduit une diminution du pouvoir d’accommodation de l’œil. Sur les verres progressifs actuels, une zone du verre est adaptée à la vision de près, et une autre à la vision de loin, ce qui mène souvent à des problèmes d’adaptation de la vision et de distorsion des images. Grâce à cette nouvelle technologie, des capteurs intégrés dans les branches des montures permettent de détecter les mouvements de l’œil afin de calculer l’écart pupillaire, qui varie en fonction de la distance entre l’individu et l’objet regardé.

Lire la suite sur tel-avivre.com