Une responsable palestinienne: « Chez nous, les femmes se réjouissent de la mort de leurs fils »

 

La « ministre » de l’Autorité palestinienne des Affaires de la femme, Haïfa Al-Agha, déclare avec fierté que les femmes palestiniennes sont « uniques » au monde en exprimant par des « cris de joie » la mort de leurs fils terroristes. Elles se réjouissent de leur mort parce qu’ils tuent des Israéliens.

Ses déclarations publiées par le quotidien officiel palestinien Al-Hayat Al-Jadida  il y a 6 ans de cela, ont été retrouvées par le « Palestinian Media Watch » (PMW). Al-Agha, membre du Hamas et responsable palestinienne a expliqué à propos de la joie sur le « martyr », qu’en essayant de mener une attaque terroriste mortelle, il obtenait la mort des ennemis du « peuple palestinien ».

Et la » ministre » des Affaires de la femme insiste sur le concept en notant le caractère unique de la femme palestinienne, qui la différencie des autres femmes du monde, et qui « reçoit les nouvelles du martyr de son fils avec des cris de joie, » écrit le journal officiel de l’AP.

Curieusement, Al-Agha, qui est originaire de la bande de Gaza, était autrefois directrice du « ministère » de l’Éducation du gouvernement du Hamas. Elle a prêté serment pour le gouvernement d’union au nom de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui aux États-Unis a prétendu à tort ne pas inclure des membres du Hamas, ce que les documents officiels démentent formellement.

Le statut de martyr

PMW note qu’en louant les mères pour leurs « cris de joie », la ministre « envoie un message à la société arabe d’attaquer les Israéliens, sans peur de la mort. Le martyr pour Allah est selon elle, la plus grande valeur et le statut le plus élevé. »

La « ministre » a également souligné le rôle actif des terroristes arabes féminins, en disant, « les filles et les femmes palestiniennes ont prouvé leur capacité à contribuer à défendre leur patrie, et elles ont une présence significative dans les arènes du combat. »

Le sentiment d’Al-Agha n’est pas inhabituel pour ceux qui observent les diffamations constantes de l’Autorité palestinienne, qui a régulièrement incité au terrorisme. Le « président » de l’AP, Mahmoud Abbas, s’abstient régulièrement de condamner l’assassinat des Israéliens.

Curieusement, il n’a jamais été vilipendé pour ces déclarations ignobles et antisémites, ni par l’Union européenne, ni par l’ONU, qui préfère voter des résolutions anti-israéliennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *