Une résolution contre l’antisémitisme divise les députés macronistes

Le ministère de l’Intérieur déplore une hausse de 74% des actes antisémites en 2018 Hans Lucas

Plusieurs élus LREM s’émeuvent du lien entre antisionisme et antisémitisme établi par ce texte non contraignant. L’Assemblée l’examinera le 29 mai.

C’est le genre de sujet sur lequel on pourrait s’attendre à voir l’Assemblée nationale unanime, alors que le ministère de l’Intérieur déplorait une hausse de 74% des actes antisémites en 2018.Lire la suite sur jforum.fr