Une passagère porte plainte contre El Al à cause d’un Juif orthodoxe

Le New York Times a rapporté hier la mésaventure d’une certaine Renée Rabinowitz, 81 ans, dans un vol El Al reliant New York à Tel Aviv.

La scène se passe en décembre 2015, dans un aéroport de New York. Mme Rabinowitz est une avocate à la retraite qui va rejoindre Tel Aviv. Installée en business class, dans un avion de la compagnie israélienne El Al, elle voit alors un homme d’une cinquantaine d’années censé s’asseoir à côté d’elle. Ce dernier est un Juif hassidique et selon le New York Times, «comme nombre de passagers ultra-orthodoxes, il ne voulait pas s’asseoir près d’une femme, percevant un contact, même fortuit, avec le sexe opposé, comme interdit, selon l’interprétation la plus stricte de la loi juive».

Une personne de la compagnie propose alors à Mme Rabinowitz de se déplacer, et d’obtenir un meilleur siège. Ce qu’elle accepte avec réticence. Elle déclare: «En dépit de tous mes accomplissements -et mon âge en est un- je me suis sentie diminuée» confie-t-elle au NYT. «Pour moi ce n’est pas une question personnelle, c’est une question intellectuelle, idéologique, et juridique. Je me dis: je suis là, une femme âgée, éduquée, j’ai voyagé, et un type peut décider, comme ça, qu’il ne veut pas que je m’asseye près de lui. Au nom de quoi?»

Rejetant toute hostilité envers la population juive orthodoxe, Mme Rabinowitz a décidé de porter plainte contre la compagnie El Al pour discrimination, soutenue par une association qui veut démontrer que la compagnie israélienne pratique ainsi une « discrimination contre les femmes ».

2 pensées sur “Une passagère porte plainte contre El Al à cause d’un Juif orthodoxe

  • Avatar
    28 février 2016 à 9 h 52 min
    Permalink

    Je croyais qu’en classe affaire les places sont individuelles. je ne comprends pas

    Répondre
    • Avatar
      29 février 2016 à 15 h 05 min
      Permalink

      cette dame a eu raison de porter plainte mais en ces cas mieux vaudrait que les passagers de l’avion administrent une sévère fessée au clown, histoire de lui faire à jamais passer le goût de ce genre de pitreries… Ces juifs-là sont la honte du genre « humain »

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *