Une ONG israélienne écartée des centres nerveux de l’Etat

L’organisation « Brisons le Silence », une ONG antisioniste qui tente de prouver les mauvais traitements de Palestiniens par l’armée durant l’opération Bordure protectrice a été rejetée à cause des ses activités anti-israéliennes, de sa politique controversée et de sa proximité avec le mouvement « la Paix maintenant. »

L’autorité civile du service nationale a rejeté une demande de l’organisation « Brisons le Silence » de participer au programme de bénévolat national en raison de sa nature rétive et de sa politique anti-israélienne. Sur le formulaire d’adhésion au programme, l’ONG avait consigné pour décrire son objectif : « Exposer aux Israéliens la vérité sur la vie quotidienne des Palestiniens dans les territoires occupés. Nous nous efforçons de stimuler le débat public sur le prix à payer pour une réalité dans laquelle de jeunes soldats sont confrontés quotidiennement aux difficultés d’une population en difficulté. » Vaste programme qui leur a valu cette remarque : pas conforme aux activités autorisées par le service de contrôle du Service national !

La réponse de l’ONG ne s’est pas fait attendre : « Nous espérons que le Comité qui a rejeté notre demande a trouvé d’autres moyens de persécution et qu’il n’espère pas ainsi nous obliger à rejoindre la droite radicale qui nous gouverne ! » Le Service national avait déjà écarté l’organisation Betselem, autre mouvement proche de la « Paix Maintenant » pour son refus de définir le Hamas comme organisation terroriste. Le Conseiller général du gouvernement, Yehuda Wenstein, avait alors annulé la décision du Service national. Ah ces juristes…

Une pensée sur “Une ONG israélienne écartée des centres nerveux de l’Etat

  • Avatar
    29 octobre 2014 à 22 h 44 min
    Permalink

    c’ est pas trop tot ! il y a longtemps que les autorités israéliennes auraient dues sévir ! ces ONG ultra gauchisantes et subversives font un mal fou a l’image d ‘Israël en diffusant des intox médiatiques toujours a charge contre Tsahal ou Israël et sa société ! cela doit cesser ! c ‘ est un bon début

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *