Une nouvelle technologie israélienne détecte la maladie de Parkinson par le souffle

Le Technion Institute d’Israël a mis au point une technologie permettant de détecter la maladie de Parkinson par le biais de l’haleine du patient. Les scientifiques ont atteint une efficacité d’environ 81% de précision, presque identique à celle obtenue avec des résonances magnétiques.

L’appareil développé dans le Technion et son logiciel appliqué parviennent à détecter les signatures chimiques de plusieurs maladies, dont la maladie de Parkinson, qui affecte déjà 10 millions de personnes dans le monde. La détection précoce de la maladie de Parkinson revêt une grande importance pour obtenir des traitements qui soulage le patient, bien que la maladie soit incurable.Lire la suite sur tel-avivre.com