Une nouvelle génération de jeunes sionistes défient le terrorisme

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, dit qu’un nouveau chapitre s’est ouvert avec le mouvement Ezra dédié à Eyal Yifrah « C’est la meilleure façon d’honorer les adolescents assassinés. » Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, était présent à l’ouverture d’un nouveau mouvement de jeunesse sioniste-religieux, Ezra, à Har Homa (Homat Shmuel) un quartier de la capitale, à la mémoire d’un adolescent israélien assassiné, Eyal Yifrah. Barkat a noté que l’expansion du réseau croissant de mouvements de jeunesse sionistes d’Israël était une bonne façon d’honorer la mémoire des Israéliens assassinés par des terroristes arabes. « Cette expansion de la jeunesse sioniste est une déclaration très digne et forte, qui est entendue à Jérusalem où nous honorons les personnes tuées dans des attaques terroristes« , a déclaré Barkat. « À bien des égards, nous disons que non seulement nous nous souvenons des gens que nous avons perdus, mais nous les commémorons de façon honorable, afin que les gens sachent qu’ils ne pourront jamais nous vaincre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *