Une maison d’édition anglaise omet volontairement Israël dans son atlas

La maison d’édition Harper Collins crée un atlas pour les écoles de langue anglaise dans les pays du Golfe, mais omet Israël dans la carte du Moyen-Orient. Les éditeurs déclarent qu’Israël a été retiré de la carte afin de se conformer aux « préférences locales » des pays du Golfe. La carte montrant le Moyen-Orient affiche tous les Etats arabes dans la région, et même Gaza, mais le nom d’Israël n’apparaît nulle part.

La Filiale d’Harper Collins, Collins Bartholomew, a déclaré à la revue hebdomadaire catholique britannique « The Tablet » que les clients de la société dans le Golfe n’accepteraient pas qu’Israël soit compris dans l’atlas, ils ont décidé de faire le changement en conformité avec « les préférences locales. »

L’incident a mis en colère la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles. Le Département des affaires internationales, que préside l’évêque Declan Lang, dit que cette initiative malheureuse ne saurait contribuer à la paix et à la coexistence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *