Une maire communiste pro-palestinienne attaquée au cocktail Molotov

Les prises de positions électoralistes pro-palestiniennes de la maire PCF de Villeneuve Saint George n’ont pas suffi à lui assurer la paix sociale. Mme Sylvie Altman a été prise pour cible dans la vague de violence urbaine qui a touché la France la semaine dernière.

Dans la nuit de mardi à mercredi, un ou des individus s’en sont pris à la voiture et à la maison du maire de Villeneuve-Saint-Georges. Le véhicule aurait été entièrement emporté par les flammes. Ce sont deux cocktails Molotov qui auraient servi à commettre ces actes. Un aurait été lancé sur la voiture, l’autre sur la maison. Mais le second, qui aurait rebondi sur le toit, ne se serait enflammé qu’une fois retombé au sol.

Avant ces premiers actes de nature criminelle, la voiture du maire avait déjà été caillassée la veille, des vitres avaient été brisées. Pour Sylvie Altman, pas de doute, c’est bien elle qui est visée. «Ça aurait pu être très grave» s’inquiète-t-elle. « Ça vise le maire que je suis. Je suis à Villeneuve depuis 37 ans, ce n’est pas maintenant que je vais déménager ! Je suis très touchée, et en même temps, je ne renoncerai à rien de ce que je fais pour la ville, pour le vivre-ensemble ».

 

Mme Altman est une fervente anti-israélienne, inscrite au Comité international pour la sauvegarde et la promotion de la Vieille Ville d’Hébron dont le rôle est de préserver le patrimoine islamique d’Hébron, signataire de l’appel « Paix comme Palestine » et dont la ville accueille une multitude de manifestations pro-palestiniennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *