Une juive de France pose deux questions aux dirigeants israéliens

Hello Israël ! Il est difficile de commencer à écrire pour un nouveau médium comme Coolamnews. Que dire sinon reprendre des infos moult fois ressassées partout ? Inintéressant… Pourtant, nous juifs français avons tant de questions souvent restées sans réponses à formuler à l’adresse des dirigeants israéliens. Par Nina.

Deux questions et deux exemples concrets :

1) Pourquoi depuis de nombreuses années des députés tels qu’Ahmed Tibi ou Hanin Zoabi sont toujours en place à la Knesset alors que de toute évidence leur loyauté n’est dévolue qu’aux seuls arabes palestiniens ?

Lorsque sur la flottille du Mavi Marmara la députée Zoabi prononce alors une phrase aussi monstrueuse que : « Go back to Auschwitz ! ». Nous sommes en droit, bien qu’en diaspora (mais soutiens indéfectibles de l’Etat juif) de nous demander si Israël ne sombre pas dans une espèce de maladie des langueurs, où la haine peut être proférée au sein même du Parlement.

2) Depuis quand, un pays quel qu’il soit, prend en compte les « sensibilités » de minorités en refusant que l’hymne national du pays ne soit chanté dans les universités lors des remises de diplômes ? (Ce fut le cas à l’université de Tel-Aviv ces jours-ci). Il y a de ces incongruités difficiles à comprendre même pour des non-juifs.

Remettre les choses et les gens à leurs places seraient un pas que les Israéliens et beaucoup de Juifs de France mais aussi du monde trouveraient légitime.

Shalom à tous,

Nina

37 pensées sur “Une juive de France pose deux questions aux dirigeants israéliens

  • 14 juin 2018 à 12:13
    Permalink

    ainsi donc, la personne qui écrit cet article prétendrait voir… l’hymne national chanté lors de la remise de diplômes ? Mon dieu, quelle horreur

    Répondre
    • 14 juin 2018 à 6:18
      Permalink

      Ben en Israël oui et ce n’est certainement pas une horreur Tel Aviv est en Israel si je me souviens bien non ?
      l’Hymne national d’un pays est fait pour être mis a l’honneur chaque fois qu’un grand événement se déroule ne vous en déplaise et donc la question est légitime

      Répondre
  • 14 juin 2018 à 1:56
    Permalink

    Clair net et concis. Au plaisir de vous re-lire sur Coolamnews…Nina

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 3:01
    Permalink

    Israël est une hyper démocratie. Tout est permis et pourtant tout le monde condamne ! Cherchez l’erreur. Nina je suis entièrement d’accord avec vous…

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 3:06
    Permalink

    Et bien Nina voici une entrée remarquée sur Coolamnews. Bienvenue et visez juste !

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 3:15
    Permalink

    Cela suffit cette démocratie déplacée. Faire attention, ne pas faire de vague, pour
    ne pas être condamné par la communauté internationale?
    Cela n’ a pas empêché l’ONU de voter contre ISRAEL avec la France la première.
    Je suis dégoûté.
    ROSA

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 4:17
    Permalink

    Chere Nina, j’ai eu le bonheur de lire et d’apprecier tes indignations sur le
    défunt site jjss et te revoila sur coolanews bienvenue donc pour notre plus
    grand plaisir .

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 4:21
    Permalink

    Chere Nina nous attendons vos commentaire sur coolamnews .
    Ce sera aussi profitable chez nous qu en france !

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 6:34
    Permalink

    Nina, ta plume ne m’est pas inconnue. Je sens qu’on va bien s’entendre ! D’accord avec toi sur toute la ligne. Content de te retrouver !!!!!

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 6:35
    Permalink

    Facile de quitter la Galout mais difficile de chasser la Galout qui est en nous ! Voilà qui explique ces aberrations évoquées dans votre article. Merci à vous et revenez vite.

    Répondre
  • 14 juin 2018 à 6:41
    Permalink

    La gauche israélienne en est encore au stade de l’adolescence, le pays est jeune. Elle ne supporte pas ces jeunes sépharades fiers et décomplexés (je sais, il y a aussi des sépharades travaillistes) . Mais si on observe bien, c’est la fin d’un époque où les israéliens s’excusaient en permanence. Désormais la majorité est indignée par cette minorité qui se croit bien pensante mais qui ne pense plus depuis longtemps.

    Répondre
    • 15 juin 2018 à 7:30
      Permalink

      si aujourd’hui l’Etat d’Israël existe, dieu merci, c’est que les… ashkenazes -je n’y peux rien mais c’est ainsi- auront été bien représentés parmi celles et ceux qui à cet effet luttèrent, les armes à la main… D’autres encore immigraient alors que cet Etat n’était qu’un rêve : et on ne leur donnait pas une HLM ou même une prime à l’immigration à eux, comme à ces sépharades sans autre horizon que la culture-fric, qui sont ce que le peuple juif peut produire de pire et dont tu lèches les bottes, pour des raisons purement politiciennes, comme le petit réactionnaire que tu es et qui n’ose pas dire son nom. Que tu sois juif ou non, peu importe : honte à toi.

      Répondre
  • 14 juin 2018 à 7:39
    Permalink

    Je suis tout à fait d’accord!
    Question à rajouter au président de la Knesset voir au président de l’etat d’Israel et même au premier ministre:
    Comment et pourquoi un gouvernement accepte unanimement au sein de son hémicycle des individus, devrais-je dire « des terroristes » non, le mot n’est pas trop fort, qui attise la haine et si il ne pensait pas causé plus de mal en siégeant, tuerai pour justifier leur combat.
    Alors comment imaginer la Paix, pacifique et réelle, dès lors qu’au sein de ses députés la guerre est permanente et la paix ou le semblant de paix est utopique.
    C’est comme si demain Le chef de partie politique attisait provoquait la haine l’incitation au meurtre et la justification d’attentat dans le pays et qu’aucun député ne relève cela. Simplement c’est de la magie ou de la prestigitation.

    Répondre
    • 19 juin 2018 à 11:37
      Permalink

      vous oubliez le sens du mot démocratie ! Israël est une vrai démocratie ne vous en déplaise et si les juifs de France ont des reproches a faire tout d’abord qu’ils viennent vivre en Israël que leurs enfants aille a l’armée alors ils auront le droit de critiquer

      Répondre
  • 14 juin 2018 à 7:59
    Permalink

    Ce « Go back to Auschwitz ! » montre bien que les pro-palestiniens ne veulent qu’une seule chose , c’est terminer le travail de Hitler .
    Et cette Zoabi qui les représente nous ôte tout doute à cet égard .

    Répondre
  • 15 juin 2018 à 7:58
    Permalink

    Incontestablement, ces maits sont regretables en soi, mais l’ADN du pays est son essence « juive et democratique »… Par consequent, on laisse s’exprimer les idees les plus antagonistes de facon libre, la seule limite etant l’atteinte a l’integrite physique d’autrui…

    Répondre
    • 15 juin 2018 à 2:34
      Permalink

      Sur le fond vous avez raison Monsieur.

      Toutefois, l’intégrité physique des soldats voulant arraisonner le Mavi Marmara sur lequel trônait la Zoabi a bel et bien été touchée. Souvez-nous du soldat que ces forcenés envoyés par Erdogan, qui est jeté du haut du pont supérieur du navire.

      Je suis souverainiste dans le sens le plus étymologique du terme.
      Droits oui MAIS devoirs aussi. Zoabi et Tibi ne veulent que les droits ? Dehors !

      Répondre
    • 18 juin 2018 à 9:44
      Permalink

      Pour Alfredo: Il y a bien d’autres limites: Par exemple 1) la loi fondamentale de la Knesset exige que chaque député déclare son allégeance à Israel. Les députés arabes foulent cela aux pieds sans être virés 2) les règles d’engagement des soldats de Tsahal sont absurdes au point de mettre leur vie en danger. Ce n’est ni juif ni démocratique. J’ai collectionné 140 exemples de ce type et j’appelle cela « Chroniques du masochisme israelien »

      Répondre
  • 15 juin 2018 à 12:39
    Permalink

    Voilà longtemps qu’Israël est frappé du « syndrome de la joue tendue » ( je veux rester poli) chers aux Chrétiens. « L’oeil pour l’oeil, dent pour dent » ( toujours mal compris, interprété par les ignorants et nos ennemis) est aujourd’hui à géométrie variable. Nina a parfaitement raison. On peut s’interroger, à juste titre, sur le sens de ce dévoiement et au delà, me semble-t-il, sur le changement de nature du pays?
    Peut-on m’expliquer comment depuis Juin/juillet 67, ( cf « la guerre en face » de Martha Gellhorn sur les qqs pages consacrées, à l’époque à « la guerre des six jours » par cette correspondante de guerre, compagne d’Hemingway) l’état juif a pu laisser se propager rumeurs et mensonges etc. à destination de cet occident veule qui n’en demandait pas tant ? Quelle(s) raison(s) d’Etat? Quelles (s) priorité(s)?
    Comment Israël pu laisser l’UNRWA faire son sale boulot de sape ? Culpabilité d’avoir gagné la guerre? Au nom de la démocratie?
    Comment a-t-on pu laisser aux palos les soin de gagner ( DEFINITIVEMENT?) « la guerre des images », etc. Combien d’innocents morts à cause de ces absences de décision?
    Et aujourd’hui, c’est « Zobi la mouche » qui dicte sa loi la Knesset?

    Répondre
  • 15 juin 2018 à 1:04
    Permalink

    Salut Nina, ça fait plaisir !
    Welcome et longue vie sur Coolamnews, qui est effectivement medium, çàd « clair voyant »…
    😉

    Répondre
    • 15 juin 2018 à 2:30
      Permalink

      🙂 Oui, les gens semblent ignorer le latin !

      Good to see you around.

      Merci à tous pour votre soutien. J’espère vous dénicher de quoi vous arracher les cheveux et vous faire hurler de rire aussi.

      N’oubliez pas : la 1ère des mitzvoth est de trouver une raison de sourire et de rire pour avoir l’esprit mieux disposé. Et on a de quoi pourtant avoir envie de pleurer vu l’état du monde.

      Shabbat shalom à tous.

      Répondre
  • 15 juin 2018 à 1:15
    Permalink

    @bastaközy
    La Tikvah est systématiquement jouée lors de la remise des diplômes en Israël.
    Est-il normal qu’elle ne soit pas jouée simplement pour ne pas vexer la susceptibilité d’étudiants musulmans ? Ce serait comme d’abandonner l’idée de jouer la Marseillaise à la Courneuve lors d’un évènement officiel, pour préserver la paix sociale.
    Votre horripilation est bien mal placée !

    Répondre
    • 15 juin 2018 à 6:26
      Permalink

      1) voilà que grâce à nitzotz la remise des diplômes est mise sur le même plan que… les cérémonies officielles : voilà qui paraît prouver qu’il a une « haute » idée de l’indépendance des étudiants, et même de leurs professeurs.
      2) conformément à un tic de comportement cher aux juifs-de-droite et qui consiste à attribuer au contradicteur une position qui n’a pas été la sienne, nitzotz m’apostrophe : « Est-il normal qu’elle [la Tikvah] ne soit pas jouée simplement pour ne pas vexer la susceptibilité d’étudiants musulmans ? » Il sait;bien que cela me paraîtrait tout à fait anormal, comme peut l’être toute discrimination-à-l’envers. Mais bon, ma remarque ne concernait que la présence tout à fait incongrue d’hymnes nationaux lors d’une… remise de diplôme -quel que soit le pays et l’époque.
      3) tout à la joie d’adresser un clin d’oeil graveleux aux juifs-de-droite qui se défoulent sur ce site nitzotz met en avant le nom de… « La Courneuve » (identifié par lui à ceux que ceux-là appellent les « muzz », dans leurs commentaires qui tombent sous le coup de la loi). Mais il aura oublié, ce qui est un peu plus qu’un détail : nous sommes nombreux, qui n’avons pas besoin d’habiter La Courneuve ni même d’être… musulmans pour éprouver une totale horripilation, comme il le dit si bien, sitôt que nous entendons beugler l’obscène… Marseillaise.
      Nous ne lui avons pas demandé la permission de commencer, nous ne lui demanderons pas celle de continuer !

      Répondre
      • 17 juin 2018 à 12:45
        Permalink

        bastaközy,

        – si vous trouvez horrible d’entendre la Tikvah en Israël lors de la remise des diplômes, n’allez surtout pas y vivre.
        – si vous trouviez normal que la Tikvah ne soit pas jouée pour ne pas exacerber la sensibilité des étudiants musulmans, vous auriez un problème.
        – si vous n’aimez pas les paroles de la Marseillaise, créez un comité, adressez-vous à votre député, etc.
        – si vous n’aimez pas entendre retentir et chantée la Marseillaise en France, n’allez surtout pas y vivre.
        – si vous n’aimez pas ma comparaison avec les territoires perdus de la République pour préserver la paix sociale, vous faites preuve de cécité mentale.
        – « graveleux », « horreur », « obscène » : votre indignation est bien déplacée, je confirme.
        – vous êtes ici sur un site sioniste qui aime chaque cm² de la Terre Sainte. Si cela ne vous plaît pas, vous serez sans doute plus heureux à vous abonner au Haaretz ou à vous rendre sur le site de l’UJFP.
        – mes propos ne tombent jamais sous le coup de la loi.

        Répondre
        • 17 juin 2018 à 4:13
          Permalink

          Nitzotz,

          jusqu’à preuve du contraire je suis aussi attaché que vous à l’existence d’Israël (laissons de côté la… « Terre Sainte », qui ne fait pas partie de mon vocabulaire) et donc indiscutablement tout aussi sioniste -sans guillemets.

          Pour le reste vous êtes libre de vos opinions politiques comme je suis libre des miennes. Mais ici encore je regrette la fuite-en-avant compulsive dans la distorsion des propos d’autrui qui caractérise les gens comme vous : à aucun endroit je n’ai dit que je n’aimais pas « les paroles » de la Marseillaise -c’est elle-même, que je n’aime pas entendre chantée

          Répondre
          • 17 juin 2018 à 5:46
            Permalink

            (suite) on se demande bien ce que vient faire dans votre discours ‘Haaretz’, que je ne lis pas, ou une UJFP avec laquelle je n’ai rien à voir : êtes-vous donc à ce point malhonnête ?

    • 19 juin 2018 à 1:03
      Permalink

      On se fout royalement de ce que pensent les musulmans, nous sommes en Israel, ETAT JUIF de surcroit. De plus TIKVA veut dire espoir, alors le rappeler a toutes les occasions me semblent logique, l’espoir est pour tous.
      Maintenant faire la correspondance avec la courneuve pour la marseillaise, me semble grossier et deplace. Car venant dans un pays impose de respecter les regles du pays, ses lois et ses coutumes. Dans le cas contraire on reste chez soi, mais on impose pas les siennes.
      Dans le cas de la France, si les francais, veulent etre musulmans c’est leur probleme.
      EN ISRAEL ON VENU COMME JUIF, PARCE QU’ETAT JUIF a ne pas oublier

      Répondre
  • 16 juin 2018 à 4:35
    Permalink

    L’hymne national une « horreur » ! 😆
    J’ai cru que c’était du second degré tellement c’était outrancier .

    Répondre
    • 19 juin 2018 à 1:05
      Permalink

      Il semblerait que l’horreur c’est vous quand sans espoir
      Or la Tikva c’est l’espoir
      De plus n’en deplaise : ISRAEL est l’espoir de l’Humanite

      Répondre
  • 17 juin 2018 à 10:56
    Permalink

    Merci Nina! Je peux mettre à ta disposition 140 exemples de ce que j’ai nommé le « masochisme israelien ». Je peux te l’envoyer par mail…Tu pourrais ouvrir une chronique: « Chroniques du masochisme israelien ». J’ai rassemblé ces exemples PARCE QUE JE SUIS SIONISTE et que j’enrage de voir comment nous nous sabotons en ne comprenant pas que nous donnons ainsi l’espoir à nos ennemis de nous vaincre un jour. Toute reculade (les portiques du Mont du Temple), tout geste d’apaisement renforce cet espoir du Fatah, du Hamas et de beaucoup d’arabes israéliens de nous décourager et de nous faire virer d’Israel. Voici deux liens sur ce thème : https://infos-israel.news/israel-veut-il-vraiment-vaincre-par-edmond-richter/ ET https://infos-israel.news/14-plaies-disrael-edmond-richter/

    Répondre
  • 17 juin 2018 à 10:58
    Permalink

    Qui c’est ce Batard cozy qui semble vouloir donner des leçons de sionisme a mon ami Nitzotz ?
    Les juifs Sephs t’emmerdent ! est-ce clair ?

    Répondre
    • 17 juin 2018 à 12:12
      Permalink

      Merci cher Victor pour ce témoignage d’a’hdout. Tu peux rajouter les juifs Ashké ! 🙂

      Répondre
      • 17 juin 2018 à 4:26
        Permalink

        même en y ajoutant « les juifs Ashké » ça ne fait encore pas beaucoup de monde, si on considère ceux qui sur ce site s’affichent comme juifs mais ne sont que des juifs-de-droite, pas-beaux-très-vilains

        Répondre
  • 17 juin 2018 à 5:57
    Permalink

    Mais qu’est ce qu’au juste Monsieur bastaközy qu’un juif de droite ?
    Si on est pour que les 22 % misérables que la Grande Bretagne et le reste du monde ont bien voulu laissé de la Palestine historique, nous sommes d’horribles fascistes ?

    Ok ! Comptez-moi dedans. J’assume sereinement dès lors que la Jordanie qui s’étale sur 78 % de cette Palestine historique est une totale création.

    Si, en plus, nous devons nous asseoir sur la Judée Samarie et être taxés de faucons de droite, plus d’accord.

    Personnellement, un 23ème pays arabe ne me convient pas sur la terre de nos ancêtres largement entamée pour une tribu hachémite.

    Le mantra habituel a fini de me lasser. Je n’y souscrirai jamais.
    Tant que la Judée et Samarie ne sera pas entièrement considérée comme faisant partie d’Israel, je (c’est personnel) m’estimerai encore à bord de l’Exodus.

    Ca va vous faire mal au bide, je sais…Ne me lisez pas. Vous avez des tas de sites, blogs et autres medias qui pensent comme vous. Allez donc déverser votre reductio ad fascismo chez eux.

    Répondre
  • 18 juin 2018 à 9:45
    Permalink

    Comment puis-je te contacter Nina???

    Répondre
    • 18 juin 2018 à 12:14
      Permalink

      n’en jetez plus, la cour… des miracles, est pleine !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *