Une journaliste ukrainienne en plein délire sur les Juifs

La journaliste ukrainienne Iryna Volkonskaya a publié sur le site Web ukrainien Golos.ua une chronique d’opinion dans laquelle elle prédit comment elle pense que les Juifs vont prendre le contrôle de son pays. (Une chronique supprimée depuis sa médiatisation).

Délire antisémite en Ukraine. L’article analyse en détail, étape par étape, ses prévisions concernant la prise de contrôle de l’Ukraine par des populations juives.

Selon son article, elle craint que les Juifs d’Israël, qui se rendent en masse en Ukraine pour prier sur les tombeaux des Rabbins sont le début d’une énorme colonie de juifs en Ukraine (photo du haut).

“Au début, ils s’installeront dans une petite zone, puis ils se répandront dans toutes les directions”, explique Volkonskaya. “Au départ ce ne seront que des terrains, puis des chaînes de vente au détail, puis des banques.

“Ensuite, les Ukrainiens travailleront chez des Juifs, car avec une éducation comme la nôtre, nous ne pouvons pas obtenir de postes avancés”, prédit la journaliste. Elle promet d’organiser des réunions dans toutes les communautés pour discuter des moyens d’empêcher cette prise de contrôle.

Son article a provoquée une levée de bouclier dans la presse locale. Il a immédiatement été retiré du site en question. La journaliste est aux abonnés absents mais ne s’est pas excusée.

Source: kikar

3 pensées sur “Une journaliste ukrainienne en plein délire sur les Juifs

  • Avatar
    1 avril 2019 à 16 h 05 min
    Permalink

    Les Juifs n’ont jamais cherché le pouvoir ailleurs qu’en Israël qui est leur pays.

    Par contre, il se sont souvent distingués auprès d’institutions au service des nations; hôpitaux, centres de recherche, armées, enseignement, voire dans les parlements.

    Ce qui est intéressant est que les gens raisonnent selon leur propres valeurs. Ceux qui accusent les Juifs de ci ou ça, sont en fait des gens qui agiraient ainsi s’ils en avaient la possibilité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *