Une joueuse voilée nommée membre de l’Association de football britannique

Rimla Akhtar, ancienne capitaine des footballeuses musulmanes de la Couronne britannique, est devenue la première femme musulmane à siéger au sein de l’organisation qui préside aux destinées du ballon rond Outre-Manche.

Parmi ses coups d’éclat en faveur des préceptes de l’Islam, Rimla Akhtar s’est fait connaître en exhortant la FIFA à lever l’interdiction du hijab pour les footballeuses.

Lors d’une récente interview radiophonique, celle qui était expert-comptable de formation et a pris les rênes de la Fondation sportive des femmes musulmanes en 2005 a déploré que, « même si le sport évolue dans le bon sens et vient à bout de certains préjugés tenaces, sa présence parmi les sages du Conseil de la FA continue de choquer les esprits ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *