Une Israélienne accusée d’espionnage met fin à ses jours

Un citoyen israélo-iranien accusé dans le cadre de l’affaire d’espionnage iranien a avalé des pilules dans le but de se suicider. Les équipes médicales appelées à son domicile l’ont évacuée vers l’hôpital alors qu’elle était dans un état critique. Il y a environ 8 mois, un acte d’accusation a été déposé contre elle et son compagnon, après avoir collaboré avec un espion iranien.Lire la suite sur jforum.fr