Une intervention égyptienne dans Gaza serait-elle possible ?

 Après avoir déclaré vendredi comme terroriste la branche armée du Hamas, le pouvoir égyptien pourrait bien étendre cette décision à la branche politique de l’organisation au pouvoir à Gaza. La menace affole bien les leaders terroristes, qui haussent le ton contre le pouvoir du Caire. Alors que le général al-Sissi a déclaré entamer un processus à moyen terme, pour éradiquer les cellules djihadistes opérant dans la péninsule du Sinaï et après l’intervention de ses avions en Lybie, des suites de la décapitation de chrétiens coptes égyptiens, les prises de décisions s’accélèrent, isolant de plus en plus la bande de Gaza. Une série de mesures supplémentaires ont été prises comme l’expulsion des responsables du Hamas du sol égyptien ou l’élargissement de la zone tampon avec Gaza qui ont entrainé la déclaration d’un des leaders du Hamas, Mahmoud Zahar, mettant en garde l’Egypte contre une action militaire dans la bande de Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *