Une grande âme malgré son jeune âge

Adelle Biton, quatre ans, est une victime de la terreur. Elle a été inhumée tôt ce mardi après-midi dans sa ville natale de Yakir en Samarie. Adelle a lutté pour survivre, depuis qu’elle a été frappée directement à la tête, par une pierre de la grosseur d’un poing, lancée par des terroristes arabes en mars 2013. Avec sa famille, elle se rendait à Ariel, en Samarie. Elle a subi des blessures critiques, et les médecins ont dit que la rechute d’Adelle n’était pas surprenante.

Depuis environ deux ans, Adelle était en réhabilitation, mais à cause de lésions nerveuses graves, elle n’a jamais récupéré et finalement, elle a succombé soudainement à une pneumonie.

La mère de Adelle, Adva, a parlé à l’enterrement, en larmes, et a déclaré : « Ils ne lui ont donné aucune chance. Je ne suis pas d’accord quand les terroristes disent « vous n’entendez pas ou ne comprenez pas », par contre, ils ont prouvé qu’ils  entendent  et comprennent  très bien leur comportement guerrier. Ces gens vils n’ont pas réussi à prendre sa beauté, même après l’avoir blessée profondément. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *