Une forme de terrorisme qui ne dit pas son nom, le Hamas menace : “Les eaux usées non traitées seront rejetées dans la mer”

Le groupe terroriste islamiste Hamas, qui occupe la Bande de Gaza, a déclaré mercredi l’état d’urgence, invoquant la diminution des services en raison d’une pénurie de ressources et de la chute des aides étrangères affectant l’enclave palestinienne.

“La plupart des aides financières ont été coupées, ce qui a entraîné une suspension des services de base liés au carburant et au réseau d’assainissement”, a indiqué le maire, Nizar Hijazi, lors d’une conférence de presse. Tous les accès à la côte seront fermés et les eaux usées non traitées seront rejetées dans la mer en raison des coupures de courant, a-t-il ajouté. Lire la suite sur lemondejuif.info