Une fille d’ayatollah partage son expérience d’Israël

L’ancien président d’Israël, Shimon Peres, va rencontrer lundi matin la militante de la paix Maryam Faghih Imani, chef du Centre pour la Diplomatie Culturelle et le Développement. Maryam Imani est la fille de l’ayatollah Faghih Imani, l’ayatollah le plus important de la ville d’Ispahan en Iran. Elle a été éduquée à haïr Israël et les Juifs.

« Il n’y avait aucune mention de peuple juif. L’Etat iranien traduit et édite les informations et ainsi souvent nous ne savions pas qu’un film sur la guerre en Europe était en fait sur le peuple juif et sur la Shoah”, a-t-elle déclaré en avril au Tablet Mag. “Et quant à Israël, tout était très hostile. Tout ce que nous avons appris était constitué de messages inventés et le message principal était qu’Israël est le méchant. Le Moyen-Orient est la terre des différences. Nous devons nous saisir de cette occasion et en tirer le meilleur parti. Je ne suis pas une pro-israélienne, ni pro-palestinienne ou pro-iranienne, mais une pro-démocratie, pour la liberté et la paix, » a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *