Une écrasante majorité de citoyens d’Israël refuse d’imaginer la partition de Jérusalem !

Selon un sondage publié mercredi par l’Institut israélien de la démocratie et l’Université de Tel Aviv, un maigre 12,3% des Juifs israéliens déclarent qu’ils accepteraient la partition de Jérusalem, si un accord de paix était signé.

L’écrasante majorité (71,7%) a répondu que la ville devrait rester unifiée et rester la capitale d’Israël – et ne pas être partagée en tant que capitale duale avec un futur Etat palestinien. Lire la suite sur jssnews.com