Une décision de justice américaine met en cause des liens iraniens dans l’attaque du 11 septembre

Un juge fédéral de New York a statué la semaine dernière que le régime iranien est responsable des dommages provoqués par les attaques terroristes du 11 septembre en 2001. La décision de George Benjamin Daniels, le juge du tribunal de district des États-Unis pour le district sud de New York, a ordonné à l’Iran de payer près 11 milliards $ en compensation, aux familles des victimes tuées lors de la catastrophe terroriste du 11/9, ainsi qu’aux compagnies d’assurance qui couvraient les personnes qui ont été tuées ou blessées lors de l’attaque.

Le gouvernement iranien n’a pas réussi à se défendre dans le procès, et la décision est un jugement par défaut. Selon des documents judiciaires publiés par Asharq al-Awsat, un journal de langue arabe basé à Londres, l’Iran a contribué à faciliter les attaques du 11/9, donnant à des agents d’Al-Qaïda « la formation critique et de soutien logistique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *