Une commission d’arbitrage suisse veut qu’Israël paie 100 millions de dollars à l’Iran en dédommagement

Dans le cadre d’un accord conclut en 1968 entre Israël et l’Iran, alors dirigée par le Shah, les deux pays devaient être partenaires d’une joint venutre nommée la Eilat Ashkelon Pipeline Company (EAPC). L’entreprise devait assurer le transport du pétrole iranien vers l’Europe via Israël. La révolution islamique a coupé court au projet mais l’Iran a demandé en parallèle des dédommagements à l’État Hébreu. Un arbitrage suisse a conclu qu’Israël devait payer quelques 100 millions de dollars à la théocratie islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *