Une cinémathèque de Tel Aviv veut rendre hommage à une déserteuse israélienne

Selon le site Mako, la Ministre de la Culture et des Sports Miri Regev a envoyé une lettre au procureur général Avichai Mandelbilt, lui demandant d’annuler le financement gouvernemental de la Cinémathèque de Tel Aviv, qui organise un événement célébrant la libération de la médiatique Tair Kaminer, égérie des pro-palestiniens pour avoir catégoriquement refusé de servir au sein de Tsahal, décrite comme une « armée d’occupation ».

L’événement, intitulé «En l’honneur de l’objecteur de conscience Tair Kaminer, » doit avoir lieu à la Cinémathèque au début du mois d’Août, dans le cadre du festival du film très orienté à gauche « Solidarité: Cinéma, Activisme et droits de l’homme » avec l’organisation anti-israélienne « Yesh Gvul ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *