Une Brith Mila dans la synagogue où a eu lieu le massacre des Rabbins

Un jour après l’attaque meurtrière à la synagogue Bné Thora, une famille fête une Brith Mila : « Nous avons choisi de faire la Brith ici en raison de la symbolique que ce lieu détient, dit le père du nouveau-né, Eliyahu Meir. « Les Rabbins qui étaient là hier ont été tués au milieu d’une conversation avec Dieu, et nous sommes ici aujourd’hui pour continuer cette conversation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *