Un village d’Alsace proteste contre des tags racistes et antisémites

Décidément ces derniers mois, les murs des mairies de petites communes du Bas-Rhin n’ont pas été épargnés par la violence des mots. En juillet dernier, c’est Thal-Marmoutier qui ouvre le bal de ces signes extérieurs de bêtise humaine : des tags racistes ont été apposés sur les murs de la mairie.

Thal-Marmoutier a fait le choix d’accueillir des migrants au couvent des franciscaines, un choix qui provoque donc sans doute ce déferlement de haine. Quelques jours plus tard, rebelote sur les murs de la mairie de Haegen.

Cette fois les tags apposés il y a de cela 8 jours sur la mairie de Zoebersdorf, situé non loin d’Hochfelden, sont de nature antisémite.

Tags antisémites

Du coup à l’appel de plusieurs associations, des dizaines de personnes se sont rassemblées devant la mairie ce 21 octobre en fin d’après-midi pour dénoncer le racisme et l’antisémitisme. “Aujourd’hui on voit que l’extrême droite en Europe et en France a le vent en poupe, ça nous a paru important de réagir par rapport à ça, voyez aussi le Brésil, l’extrême droite menace, c’est une phénomène mondial, c’est grave parce que l’extrême droite n’a pas de solution en réalité”, témoigne le représentant  de l’’une des associations qui a appelé à la mobilisation.

“De petits maux aujourd’hui feront de gros dégâts demain, il faut agir. Les idées d’exclusion avancent et la peur de l’autre aussi. Quelle était la dernière personne noire de peau à avoir été vue ici dans le village? Je pense que c’étaient les GIs américains en 1944. Il faut qu’on arrive à travailler ensemble pour l’amitié entre les peuples, c’est pour ça qu’on est là”, souligne un manifestant.

Source: France3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *