Un vaste projet de loi antiterroriste passe à la Knesset en première lecture

Une aggravation des peines de prison et une définition plus large du terrorisme sont stipulées dans le projet de loi, renforçant la législation antiterroriste. C’est donc un projet de loi antiterroriste radical qui va regrouper toute la législation existante en une seule loi. Elle a été adoptée en première lecture à la Knesset jeudi par un vote de 45-14.

Le projet de loi élargit la définition de ce qui constitue une organisation terroriste, et va maintenant passer à la Commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset pour subir certaines modifications avant les deuxième et troisième lectures.

Le projet de loi prévoit également une peine de prison de trois ans pour ceux qui cautionnent publiquement les groupes terroristes, égalise la punition pour les personnes reconnues coupables d’avoir aidé des terroristes à celle d’un terroriste condamné, et élève la durée maximale de prison pour les terroristes ayant commis des crimes, jusqu’à 30 ans en arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *