Un tribunal juge qu’Israël est autorisé à expulser les immigrants clandestins

Le tribunal de Beer Sheva a rejeté l’appel d’une organisation des droits de l’homme contre la politique du ministère de l’Intérieur d’expulser les immigrants illégaux vers un pays tiers. Selon la politique mise en application, les faux demandeurs d’asile sont emprisonnés s’ils refusent de quitter Israël.

Le tribunal a déclaré que le transfert d’un demandeur d’asile, dont le visa a été refusé, vers un pays indépendant est autorisé par le droit international, tant que cette décision garantit les droits fondamentaux des personnes expulsées. Suivant cette norme, il est dit que les pratiques d’Israël sont autorisées. La ministre de la Justice Ayelet Shaked (Sioniste-religieux) et le ministre de l’Intérieur, Silvan Shalom (Likoud), ont tous deux salué la décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *