Un terroriste devient dangereux quand les soldats d’Israël respectent les consignes de tir

Une attaque terroriste arabe a été déjouée lundi après-midi, mais depuis que le terroriste a fui le lieu de l’attaque, il est toujours en liberté, ce qui soulève des questions sur les protocoles d’ouverture de feu de Tsahal.

La tentative d’attaque a eu lieu au carrefour Habitot situé en Samarie, près de la ville arabe de Hawara au sud de Sichem (Naplouse).

Le terroriste visait un soldat de Tsahal au barrage, qui est près de Kfar Tapuach, et en réponse à son attaque, les soldats ont respecté les procédures standard, qui comprennent des avertissements en arabe pour le faire arrêter, puis des tirs en l’air avant de tirer sur le bas du corps.

Apparemment, à l’étape des tirs en l’air, le terroriste avait déjà fui, et les soldats ne lui ont par tiré dessus parce qu’il ne présentait plus une menace immédiate pour leur vie. Seulement le terroriste est dans la nature et va recommencer son attaque, donc il représente un danger pour les soldats et les civils que nos hommes politiques, qui gèrent à court terme et se soucient de l’image d’Israël, n’ont pas évalué.

Une pensée sur “Un terroriste devient dangereux quand les soldats d’Israël respectent les consignes de tir

  • Avatar
    22 février 2016 à 18 h 40 min
    Permalink

    Un terroriste devient un no terrorist quand les soldats d’Israël ne respectent pas les consignes de tir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *