Un soldat est décédé à Tel-Aviv, le terroriste a été apprehendé

Un soldat de 20 ans a été poignardé vers 12h30 ce lundi à Tel Aviv, près de la gare ferroviaire. Vers 21 h 30, il est mort de ses blessures après avoir été hospitalisé à Tel Hashomer.

Les forces de police et le Magen David Adom ont été dépêchés sur les lieux de l’attentat. Des témoins oculaires racontent qu’ils ont vu le jeune prendre un coup de couteau dans le ventre et perdre beaucoup de sang. Le terroriste s’est enfui, mais il a été rattrapé deux ou trois rues plus loin par les policiers. Nour al-Din Abu Khashiyeh est un résident de Shem (Naplouse) en Judée-Samarie. On ignore à ce stade comment ce terroriste de 18 ans s’est introduit hors de la ligne verte.

Attentat tel aviv 1

Un médecin agréé par le Magen David Adom, Moshe Amir, décrit ce qu’il a vu quand il est arrivé à la gare : « Sur la route, j’ai vu un jeune soldat d’une vingtaine d’années, allongé. Il y avait une énorme confusion sur les lieux. Nous avons traité la victime qui était dans un état critique. Il se trouve actuellement an réanimation à Tel Hashomer. » Les personnels du Magen David Adom ont soigné deux autres personnes pour traumatisme. Le ministre de la Sécurité intérieure, Itzhak Aharonovitz, s’est rendu sur les lieux de l’attentat. Il s’est fait hué par la foule : « Où est la sécurité que vous aviez promise, mort au terroriste ! » Les forces de sécurité ont déclaré qu’ils n’avaient eu aucune alerte préalable. Le suspect, d’après la police, semble avoir agi de sa seule initiative, sans planification.

Attentat tel aviv 2

Un des témoins raconte : « Mon ami a frappé l’attaquant et l’a repoussé. Nous avons commencé à courir après lui en criant « terroriste ». Nous avons vu qu’il courrait vite, nous sommes retournés auprès du soldat blessé gravement, attendant les secours. Nous avons attendu longtemps avant que les secours n’arrivent ! »

Vers 21 heures 30, on apprenait que le soldat était mort suite à ses blessures.

Lors d’une réunion du Likoud cet après-midi, Binyamin Netanyahu a réagit à l’attentat, en proposant deux options aux terroristes Arabes: soit quitter le pays soit avoir une vie amère en Israël. Le Premier Ministre a rappelé les mesures prises par son gouvernement pour mettre fin à la violence Arabe dans tout le pays. Il a aussi appelé à l’unité, sous les critiques de son rival au Likoud Dany Danon qui l’accuse de beaucoup parler et d’agir peu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *