Un sénateur juif américain : « Netanyahou a exagéré à Gaza »

Bernie Sanders, le sénateur juif américain qui se présente contre Hillary Clinton à l’investiture démocrate pour la présidentielle a estimé dans une interview au magazine « Rolling Stone » que la réponse d’Israël avait été exagéré à Gaza au cours de  l’opération « Bordure protectrice » à l’été 2014. « Est-ce-que je pense que Netanyahou a exagéré ? Oui, car les Israéliens possèdent très armes très précises et sophistiquées et vérifient toujours, ce que je respecte, si des civils se trouvent dans la zone, mais là, il y a eu beaucoup de victimes civiles et trop de dégâts », a expliqué Sanders.

4 pensées sur “Un sénateur juif américain : « Netanyahou a exagéré à Gaza »

  • Avatar
    19 novembre 2015 à 8 h 14 min
    Permalink

    Sanders est d’une sale pleutre doté d’une imbécilité monstre ! Il est facile de critiquer quand on n’a jamais à mener d’opérations militaires, quand on est confortablement installé dans son fauteuil de petit bourgeois U.S., devant sa télé de petit bourgeois U.S. , où sa vie et celle de ses concitoyens n’est pas menacée quotidiennement ! Le fait est (et si Sanders s’était donné la peine de s’informer sérieusement il l’aurait su !), le ratio était de 1/1.

    1 civil tué (civil qui n’état jamais intentionnellement visé) pour 1 terroriste tué. Ce qui est très peu quand on sait que le ‘Hamas se cachait dans des zones entièrement peuplées de civils (dans des immeubles habités, des écoles, parmi des familles etc…) et qu’un terroriste se cachait parfois au milieu de 10 civils.

    Il n’est pas une armée au Monde (et surtout pas l’armée U.S.) qui soit aussi précautionneuse dans son objectif d’épargner les civils ! C’est même Tsahal qui a apporté cette notion de moralité dans les armées . Jusque-là, pour les militaires des différentes armées du monde, la mort de civils était négligeable dans une opération militaire. La fin justifiait les moyens. C’est Tsahal qui a mis en avant l’importance de sauver autant de vies que possible et qu’aucune vie ne peut être négligeable !

    C’est Tsahal qui, cette fois-là, comme toutes les fois avant elle, a envoyé des tracts et des SMS écrits en arabe aux civils de Gaza leur demandant d’évacuer avant l’intervention militaire, en indiquant où aller et où ne pas reste, où Tsahal allait frapper et où elle n’allait pas frapper, au risque de permettre à des terroristes du ‘Hamas de se rendre où Tsahal ne frapperait pas ! C’est aussi Tsahal qui a lancé des grenades assourdissante (très bruyantes mais sans dégât réel) pour faire peur aux civils restants sur les lieux, afin de les décider à partir vers la zone où il seraient en sécurité. C’est aussi Tsahal qui a annulé des opérations quand celles-ci comportaient trop de risques de tuer des civils restant tout de même sur place. C’est aussi Tsahal qui a mis sur pieds des hôpitaux de campagne pour soigner des civils et même des terroristes blessés par son intervention !!!

    Si Sandler a des critiques à faire, je lui suggère de faire mieux ou, à défaut, de dire ce que Tsahal aurait dû ou même pu faire de mieux… Mais pas de le dire lâchement dans un magazine, mais prendre ses petits pieds, aller voir le chef des armées en Israël et lui apprendre son boulot (comme si Sanders le connaissait mieux que lui !) !

    Répondre
  • Avatar
    19 novembre 2015 à 10 h 27 min
    Permalink

    C’est amusant car je pense exactement l’inverse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *