Un résultat d’élection impossible dans un pays démocratique

Le président Omar al-Bashir du Soudan a été réélu avec 94 pour cent des voix, selon les résultats officiels annoncés lundi, étendant son règne qui dure depuis déjà 25 ans, malgré les inculpations internationales de crimes de guerre et de multiples insurrections dans son pays. Le chef de la Commission électorale, Mokhtar al-Assam, a annoncé les résultats à des journalistes. Il a dit que le taux de participation était de 46,4 pour cent, insistant sur le fait que les rapports généralisés de faible participation « n’étaient pas précis. » Il a dit également que al-Bashir a remporté 5 580 000 voix. Les 12 autres candidats à la présidence étaient pratiquement inconnus du public. Le vote qui a duré quatre jours a commencé le 13 avril. Près de 13 millions de personnes ont été enregistrées à voter dans 11 000 centres de vote. Les bureaux de vote dans la capitale, Khartoum, étaient en grande partie déserts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *