Un rapport d’Amnesty International sur Gaza, rejeté par Israël

L’armée israélienne a fait preuve d’un mépris « choquant » pour les vies civiles à Gaza lors de l’opération Tsouk Eitan (Bordure protectrice), mené par Israël contre le Hamas à Gaza l’été dernier, affirme mercredi Amnesty International. Israël a rejeté en bloc les accusations d’Amnesty, déplorant l’absence de preuves. Par ailleurs les crimes de guerre perpétrés par le Hamas sont quasiment ignorés.  Ce rapport est « un outil de propagande pour le Hamas et les autres groupes terroristes » dénonce le ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *