Un rappeur palestinien fulmine contre le Likoud qui a utilisé sa bande- son pour un clip électoral

Dimanche dernier, le Likoud a diffusé un clip électoral pour sa campagne. On y voit une voiture israélienne auprès de laquelle s’arrête une Toyota  remplie de djihadistes du Califat. La question est de savoir où est Jérusalem et le slogan de démontrer qu’avec la gauche, le danger approche: « Prends à gauche » dit le conducteur israélien. Mais l’histoire prend une autre tournure: la bande sonore appartient à un rappeur palestinien. Le groupe de hip-hop palestinien basé en Jordanie, « Ghorbah » qui veut dire exil, dénonce une utilisation abusive de son contenu pour une propagande sioniste . Il accuse le clip électoral de violer les droits de propriété intellectuelle, d’entacher la réputation de son groupe en l’associant aux djihadistes et refuse toute collaboration avec l’entité ennemi sioniste.Ils vont donc entamer des poursuites légales contre le Likoud.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *