Un raid aérien américain blesse gravement El Baghdadi et tuent certains dirigeants de l’Etat islamique

Dans la province d’Anbar, les frappes aériennes se sont poursuivies hier, éliminant dix véhicules civils de transport d’hommes, mais touchant également un centre de commandement. Plusieurs dirigeants de l’Etat islamique ont été tués, d’autres ont été gravement blessés. D’après les déclarations du média Al-Arabya, le chef du groupe terroriste, Abou Bakr el-Baghdadi, a été grièvement blessé lors d’une frappe aérienne dans la ville d’Al-Qaïm, à la frontière irako-syrienne. Les informations ont été rapportées par des tribus de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *