Un projet de loi pour interdire l’industrie des options binaires en Israël bientôt voté

Le gouvernement israélien va voter ce dimanche un projet de loi visant à interdire l’industrie des options binaires en Israël, quelques mois après le rejet d’une première version du texte, rapporte le Times of Israël.

Le ministre israélien de la Justice Ayelet Shaked et le ministre le ministre des Fiances, Moshe Kahlon , arrivent à la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 18 juin 2017. Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Le projet de loi a été cette fois présenté de manière différente car plutôt inhabituelle puisque c’est Moshe Kahlon, le ministre des Finances qui l’a présenté directement lors de la réunion hebdomadaire du cabinet du premier ministre. Le texte devrait être ainsi rapidement approuvé, puis voté à la Knesset, selon  une porte-parole de l’Autorité boursière israélienne (ATI), l’équivalent de l’AMF (l’Autorité des marchés en France). Cette loi vise à interdire l’activité à l’international aux entreprises israéliennes d’options binaires, l’interdiction à l’intérieur du pays étant déjà en vigueur. L’autorité boursière israélienne, le ministère de la Justice et le procureur général préparaient cette loi depuis longtemps et dévoilé le 28 février dernier lors d’une session de la commission du Contrôle de l’Etat, le projet de loi est resté bloqué pendant plusieurs mois à cause des lobbyistes de l’industrie du Forex selon le Times of Israel qui enquête depuis plus d’un an sur le dossier.

Lire la suite sur Tel-Avivre