Un prof dénonce l’inaction de Blanquer quand il était recteur à Créteil

“Jean-Michel Blanquer ment éhontément”, nous dit Jérémy Destenave. Alors que plusieurs enseignants partagent les violences dont ils ont été victimes à l’aide du hashtag #PasDeVague suite à l’agression filmée d’une professeure à Créteil, ce professeur de SVT met en cause le ministre de l’Éducation nationale sur Twitter.

Il dénonce l’inaction du ministre dans la lutte contre les violences à l’école, lorsqu’il était recteur de l’académie de Créteil en 2008.

Entre 2007 et 2009, Jean-Michel Blanquer “n’a rien fait” pour endiguer la violence qui sévissait dans l’académie de Créteil, selon Jérémy Destenave qui livre son témoignage au HuffPost dans la vidéo ci-dessus.Lire la suite sur jforum.fr