Un prêtre de Jérusalem a hissé des photos de terroristes palestiniens sur son sapin de Noël

Noël comme un instrument du djihad: un sapin de Noël à Jérusalem-Est a été agrémenté de photos de «martyrs» arabes tués lors d’attaques terroristes contre des Juifs. L’arbre est devenu une attraction pour les musulmans et les chrétiens arabes nourris à la haine antisémite.

Theodosios, également connu sous le nom d’Atallah Hanna, l’archevêque de Sébastie du Patriarcat grec orthodoxe de Jérusalem, a souligné à la foule des fêtards « l’impératif de la lutte palestinienne pour leurs terres et les lieux saints. »

Selon l’archevêque, l’arbre était un «message de Noël» du «cœur de la Palestine» prouvant que « nous restons debout ferme et pour rester en terre sainte. »

D’autres témoins ont salué les «martyrs» qui ont prétendument donné leur vie pour protéger Al-Quds (le nom arabe de Jérusalem) en commettant des actes de terreur contre les Israéliens dans les dernières vagues de violence.

Channel 2 a obtenu des séquences vidéo de la police frontalière israélienne enlevant des photos des «martyrs» suspendus à l’arbre. Maor Tzemach, président de l’organisation Lach Yerushalayim (« À Toi, Jérusalem »), qui préconise la souveraineté juive sur la capitale, a dénoncé l’archevêque pour son incitation à la haine.

« Ce n’est pas la première fois qu’Atallah Hanna a pris une part dans le conflit palestino-israélien et a incité à la haine contre l’état d’Israël », a déclaré Tzemach. « Il collecte de l’argent pour les familles des terroristes à Jérusalem et glorifie les terroristes eux-mêmes à chaque occasion. Il est triste de voir un chef religieux … participer à l’incitation … au lieu de servir de source d’unité et de modération. J’appelle les autorités à intenter une action en justice contre lui. »

Avant d’être ordonné archevêque en 2005, Atallah Hannah a été arrêté et interrogé à plusieurs reprises par «suspicion de relations avec des organisations terroristes» et «entrée illégale» dans les «pays ennemis» que sont la Syrie et le Liban.

2 pensées sur “Un prêtre de Jérusalem a hissé des photos de terroristes palestiniens sur son sapin de Noël

  • Avatar
    3 janvier 2017 à 19 h 50 min
    Permalink

    Mais oui mon gars, sans Israël tu ne pourrais même pas pratiquer ta religion sans payer un impôt de dhimmi à tes copains les « palestiniens ».

    Répondre
  • Avatar
    3 janvier 2017 à 23 h 36 min
    Permalink

    L’année dernière, cet individu a fait pareil. Vivement qu’il rejoingne ses copines, Arafart et Capucci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *